120 % de rendement avec les pronostics Boturfers

Retour au blog

Par L'équipe Boturfers, le 18/11/2015
Mots-clés de l'article : témoignage

Nous recevons régulièrement des mails d'encouragements de la part de nos abonnés, qu'ils en soient ici remerciés. Nous publions ce jour le mail de l’un de nos abonnés qui est particulièrement intéressant à plusieurs égards.
Luc nous écrit de Belgique, un pays qui organise régulièrement des courses de chevaux avec notamment l’hippodrome de Wallonie à Mons, et qui a son propre opérateur national de paris hippiques : EUROTiercé

Petite parenthèse sur cet opérateur que peu de gens connaissent : en réalité EUROTiercé est la filiale belge du PMU, si bien que les cotes proposées sur le site belge ou sur le site français sont exactement les mêmes. Inutile donc d'espérer jouer en Belgique pour gagner plus, les belges et les français font pot commun ;)

Faut-il être un turfiste expérimenté pour gagner avec les pronostics Boturfers ?

Luc avoue sans ambages son impéritie dans le milieu du turf : il n’est pas ce qu'il appelle un "turfiste confirmé".
Pour autant, il a parfaitement compris trois choses essentielles :
- nos algorithmes sont d’une aide précieuse pour parier
- il convient de toujours regarder la cote proposée par votre bookmaker
- les méthodes rentables ne se partagent pas !

Réussite des pronostics Boturfers en pari simple
- Réussite des pronostics Boturfers en pari simple -

Comme vous pouvez le voir sur les graphes ci-dessus, nos pronostics en jeu simple placé sur les courses classées faciles par nos algorithmes ont un taux de réussite de plus de 80 % en 2 chevaux. En optimisant la sélection pour ne garder que les courses proposant des cotes suffisamment intéressantes sur les chevaux de nos pronostics vous obtenez une méthode fiable et rentable pour gagner au pmu. Pour en savoir plus sur le taux de réussite de nos pronostics, nous vous conseillons de consulter notre page de résultats.

Témoignage et conseil d'un turfiste débutant

Luc a trouvé son style de jeu, en simple placé : il ne vise que certaines courses et ne joue que certains chevaux s’il juge la cote intéressante. Voici son témoignage :

Abonné sur votre site depuis quelques semaines seulement, j’ai prioritairement analysé vos pourcentages accordés aux chevaux des différentes réunions proposées à la sagacité des parieurs, tant en jeu simple gagnant qu’en jeu simple placé.
Cette analyse m’a permis de déterminer quelles sont les conditions les plus adéquates pour trouver un cheval “sûr” par réunion à jouer en jeu simple placé, autre que le cheval de la réunion que vous proposez et donc accessible à tous.
Il reste que certaines disciplines, principalement l’obstacle (haies, steeple-chase, cross-country) me laissent pour l’instant un peu “indifférent”.
Il est assez ahurissant de constater qu’avec ce genre d’analyse il est possible de trouver un “placé” avec un taux de réussite qui frise les 70 % et qui offre un rendement bien meilleur qu’en milieu bancaire.
Actuellement, j’obtiens un peu plus de 120 % de rendement net d’impôts.
Sachant que le turf est un jeu “mutuel”, je ne peux dévoiler les conditions de sélection des chevaux que je joue régulièrement pour éviter de faire baisser les rapports, je peux néanmoins vous assurer que je ne suis pas un turfiste “confirmé”, mais avec un peu d’analyse, comme je l’ai fait depuis mon adhésion à votre site, je suis convaincu que d’autres abonnés peuvent faire aussi bien sinon mieux que moi.
C’est la première fois que je peux m’appuyer sur des informations fiables et qui me permettent de dénicher des chevaux qui font régulièrement l’arrivée à une cote suffisamment élevée que pour générer des bénéfices intéressants au jeu simple placé.
Bravo à vous et longue vie à BOTURFERS
Luc de V. (Belgique)"

Merci à Luc d’avoir partagé son expérience, puisse-t-elle devenir une source d’inspiration pour celles et ceux qui cherchent à améliorer leurs jeux et convaincre les plus sceptiques qu’il n’existe pas une et une seule manière de gagner de l’argent aux courses mais bien plusieurs... le seul point commun à toutes ces stratégies, c’est que chaque joueur la garde pour lui !