Conclusions sur l'influence de la distance (4/4)

Retour au blog

Par L'équipe Boturfers, le 10/04/2018
Mots-clés de l'article : distance

Nous allons au travers de cet article tirer quelques conclusions sur l'influence de la distance de course sur les performances des chevaux, et l'intérêt de bien connaitre les conséquences pour faire son pronostic PMU. Si vous ne les avez pas encore lu, nous vous recommandons la lecture des articles précédents sur cette thématique.

Un bon cheval sur la distance pour un bon pronostic PMU

Pour reconnaitre un bon cheval, il y a d’abord les évidences. Un cheval qui gagne en Groupe 1 sur 1600 mètres, sur 2000 mètres, et sur 2400 mètres, c’est un grand cheval, et un cheval surtout exceptionnel. Au trot, le principe consiste en savoir la différence entre les chevaux rapides et ceux qui ont de la tenue, c’est-à-dire les plus endurants. Il y a des chevaux qui sont spécialisés sur la vitesse, et d’autres qui ont beaucoup de mal a se mettre en jambe, a s’équilibrer et mieux vaut les retenir sur les parcours de tenue. Les origines du cheval sont essentielles, son palmarès aussi, sans oublier ses temps sur les différentes distances qui sont de bons indicateurs. On peut regarder les records sur le parcours entre les différents chevaux, ce qui permet de voir si un cheval est performant, plus ou moins performant que ses adversaires sur la distance et obtenir ainsi un très bon référentiel des différents partants d’une course. Au galop, la différence entre deux chevaux se fait par le poids qu’il porte mais au trot c’est différent.

Le bon conseil pour votre pronostic PMU au trot

Au trot, on tente d’équilibrer les chances en imposant 25, 50, voir 75 mètres de retard aux chevaux qui ont accumule le plus de gain, donc a priori, les plus doués, ça s’appelle le rendement de distance.

Les conséquences du rendement de distance sur votre pronostic PMU

Malheureusement, tout n’est pas aussi simple que cela. Il n’est pas rare d’observer les pratiques de certains entraineurs très habiles. Ils font courir leur cheval sur 2700 mètres hors distance, donc ferré. Et le jour où la course se court sur 2100 mètres, la distance de prédilection de leur cheval, il vont le déferré des quatre pour avoir encore plus de vitesse. Pour faire son pronostic PMU en fonction de la distance, certains détails d’avant course comptent autant, sinon plus que les meilleures statistiques. Un cheval qui est nerveux, qui ouïe, ou qui tire, qui montre des signes d’impatience en général ce n’est pas bon signe pour les longues distances. Un tel comportement avant la course peux aller sur un parcours de vitesse mais même sur 2100 mètres, comme à Vincennes par exemple, il faut quand même un peu de tenue. Le cheval est un athlète, il est donc soumis aux lois de la performance, un bon départ, une bonne gestion de course, des facteurs non négligeables à un bon mental.

Enfin, la tactique de course est primordiale. Comme le dit une célèbre fable, les premiers partis ne sont pas forcement les premiers arrivés.