Pourquoi il ne faut plus jouer au Quinté (surtout après le 16 juillet)

Retour au blog

Par L'équipe Boturfers, le 11/07/2017
Mots-clés de l'article : quinté analyse

Vous le savez, chez Boturfers, nous ne sommes pas de grands fans du Quinté.
Tout simplement parce que c'est le type de jeu qui offre le taux de retour aux joueurs (TRJ) le plus faible.
En moyenne ce TRJ s'établit à 80 % sur la plupart des opérateurs de paris hippiques, mais comme toute moyenne, il convient de regarder d'un peu plus près les extrêmes...

Ainsi, les Jeux Simples, Gagnant et Placé, et plus précisément, les paris dits "e-simple", affiche un TRJ de 86.4 %.
Celui du e-Quinté+ est de 73,87 %
Et enfin, le pire jeu du PMU est le e-Pick5 puisque sont TRJ ressort à 63.5 %
Ce sont les derniers chiffres officiels, issus du règlement du PMU mis à jour le 1er juillet 2017.
Pour celles et ceux qui veulent apprécier leur évolution, il peut être intéressant de les comparer aux taux de retours aux joueurs de 2014.

Quoi qu'il en soit, vous êtes malheureusement encore très (trop ?) nombreux à jouer au quinté.

C'est pourquoi nous avons décidé de vous faire une petite compilation des meilleures raisons d'éviter de jouer au quinté, surtout après le 16 juillet...

1. Parce que la saison 7 de GOT va commencer

Jon Snow face à une horde de cavaliers
Jon Snow à l'arrivée du quinté le 16 juillet

Mais quel est le rapport avec le quinté ?
Strictement aucun ! 
Sauf si on pense que Jon Snow peut sérieusement faire un carton à l'arrivée du quinté et créer la surprise...
Hé oui, après le 16 juillet, rien ne sera plus jamais comme avant. "Winter is coming"...
Petit clin d'oeil à cette série, juste pour confirmer à ceux qui en doutaient, que celles et ceux qui travaillent dans le milieu des courses hippiques ont eux aussi des loisirs, pas forcément en rapport avec leur métier. Quoi que GOT, c'est aussi quelque part une histoire de course... assez ouverte pour le moment, même si certain(e)s outsiders sont en train de nettement se détacher depuis quelques épisodes déjà :)

2. Parce que ça eût payé... mais ça paie plus

Hé oui ma pauv Lucette, le quinté ça eût payé mais plus maintenant. Ou différemment.
Le quinté, c'est la cash machine du PMU, c'est le jeu qui lui permet de rivaliser avec son éternel concurrent : la Française des Jeux (FDJ). Les Français ne jouent pas pour gagner souvent, ils jouent pour gagner GROS !
Donc il faut faire rêver...
Beaucoup de quinté qui ne paient rien, des clopinettes, et puis de temps en temps, LE gros rapport, LA grosse arrivée que personne n'a vue.
Alors que faire ? Si vous voulez continuer à jouer au Quinté, alors il va falloir jouer différemment et arrêter de croire que vous pourrez un jour vivre du turf en jouant au Quinté. Il faut considérer ce jeu comme le Loto : un jeu aléatoire, à fonds perdus.
OK, une fois qu'on a dit, on n'a pas beaucoup avancé sur la façon de jouer. Mais en fait si.
Si l'on considère que la capacité prédictive de la masse des joueurs s'est améliorée dans le temps, les arrivées "logiques" sont de trouvées de plus en plus fréquemment, et les rapports s'effondrent. Ce phénomène est d'ailleurs largement entretenu par la presse hippique gratuite. Pour espérer gagner au quinté, du moins, pour espérer gagner gros, il va falloir jouer de moins en moins logiquement...

3. Parce que les arrivées sont de moins en moins logiques

Et voilà le corollaire de notre précédent point : vous êtes féru de turf, incollable sur les dernières performances des chevaux, les écuries, les jockeys qui montent, les entraîneurs locaux etc. Les déferrés n'ont plus de secrets pour vous et vous connaissez les parcours et les cordes des hippodromes sur le bout de vos doigts ? Jouez au simple et oubliez le quinté !
Et faites donc appel à un proche qui n'y connaît rien aux courses pour jouer votre ticket quinté : ça s'appelle miser sur la chance du débutant !
Car c'est bien de ça dont on parle... Les néophytes ont à présent plus de chance de gagner au quinté que les vieux briscards.
En termes de marketing, c'est une stratégie terriblement efficace pour recruter du nouveau joueur ! Favoriser les arrivées improbables pour que ceux qui n'y connaissent rien remportent la mise... et viennent grossir les rangs des turfistes amateurs.


Vous l'aurez compris, profitez de cet été pour revoir votre façon de jouer au quinté. Au lieu de faire votre papier seul devant Paris Turf, Equidia ou évidemment le meilleur site de turf Boturfers, appelez donc votre femme / mari, vos enfants, vos amis, et faites donc un ticket groupé. Un ticket sorti de l'espace, que vous même n'auriez jamais joué ! Et surtout, ne tentez pas d'influencer le choix du Groupe, vous biaiseriez leur analyse et risqueriez de réduire à néant leur chance de débutant.
Bons jeux à toutes et à tous !