Oeillères et pronostic pmu (1/3)

Retour au blog

Par L'équipe Boturfers, le 09/04/2018
Mots-clés de l'article : oeillère pronostic

Après avoir traité le paramètre du poids au cours de la dernière série d’article, nous allons nous attacher à traiter maintenant un autre critère dont la prise en compte me parait particulièrement importante pour obtenir un pronostic PMU gagnant, il s’agit des œillères. Alors qu’est-ce que les œillères ? Quand les utilise-t-on ? Ont-elles la même efficacité à chaque course et pour chaque cheval ?
Cet article fait écho à l'excellente analyse de l'impact de œillères que nous avions publié il y a déjà quelques temps et que nous vous encourageons à relire.

A quoi servent les œillères ?

Mettre des œillères à un cheval de course est une façon de forcer le cheval à regarder droit devant lui. Les œillères sont efficaces mais pas tout le temps, elles permettent en théorie au cheval de faire abstraction de son entourage et de se concentrer sur sa course, c’est en tout cas un plus non négligeable à l’instant de faire le papier. Les œillères ne sont pas là pour faire joli, ce ne sont pas des gadgets ou un quelconque maquillage pour les beaux yeux des chevaux, si on les met c’est qu’elles ont un rôle à jouer.

Quel type de cheval ?

Il y a principalement 3 raisons qui peuvent pousser l’entourage d’un cheval (jockey, entraîneur ou garçons de voyage) à lui faire porter des œillères. La première raison qui pousse à équiper un cheval d’œillères, c’est lorsque le cheval est peureux, qu’il a peur de tout derrière, à droite et à gauche. Dans ce cas, c’est un moyen très efficace pour le canaliser. Le deuxième cas de figure, c’est lorsque l’on a à faire à un cheval qui est facilement distrait et qui regarde à droite et à gauche, qui est courageux mais qui regarde toujours à droite et à gauche. Enfin la troisième raison c’est pour un cheval qui ne peut pas travailler.

Quel type d’œillères ?

Cheval en pleine course avec des oeillères
Exemple d'oeillères

Il existe plusieurs types d’œillères. Les œillères dites fermées sont des coquilles dures fermant le champs de vision. Il y a aussi les œillères australiennes, des peaux de moutons très à la mode à ne pas confondre avec d’autres peaux de moutons : les « nose bands ».

Un autre accessoire utiliser par les cavaliers : les nose band
Exemple de nose band

Les œillères australiennes offrent un champs de vision plus large que les œillères classiques mais pour les unes comme pour les autres la principale vertu est de permettre au cheval de se focaliser sur son travail.

On évite ainsi d’avoir à stimuler le cheval tout le temps pendant la course, ça le met un peu plus de l’avant et il est plus concentré sur ce qu’il doit faire. Il s’occupe moins de ce qui se passe à côté de lui.

Donnez-nous votre opinion sur l’importance des œillères, faites-vous attention à ce paramètre dans vos pronostics pmu ? Nous c'est clairement un facteur que nous utilisons dans la réalisation de nos pronostics pmu.