La musique des performances d'un cheval - Mode d'emploi

Connaître les performances des chevaux est utile pour bien préparer ses pronostics aux courses hippiques. Ces performances sont résumées sous une forme que l’on appelle « musique ». Elle peut sembler compliquée pour un débutant. Mais vous trouverez ici les clés qui vous permettront de la lire et de la comprendre. C'est une information qui peut apparaitre dans le tableau des partants d'une course PMU et qu'il faut donc savoir lire et comprendre.

Qu'est-ce que la musique des performances d'un cheval ?

La musique est une suite de duos de chiffres et de lettres. Elle indique les performances des courses d’un cheval (jusqu’aux 10 dernières généralement). La lettre représente la discipline et le chiffre donne le classement. La lecture se fait de gauche à droite, soit de la plus récente à la plus ancienne. La musique d’un cheval va donner au parieur un aperçu de ses chances de gagner une course.

Comment lire la musique ?

Pour bien interpréter une musique, il faut en connaître ses abréviations. Certaines d’entre elles sont communes à toutes les disciplines. D’autres vont être spécifiques au trot, au saut d’obstacles ou au plat.

  • Les chiffres :
    Compris entre 1 et 9, un chiffre indique la place du cheval dans le classement. Le 0 signifie que le cheval est « non placé », car arrivé après la 9e position.
    Il est possible de trouver deux chiffres ensemble entre parenthèses. Ces chiffres notent un changement d’année et sont ceux de l’année écoulée. Dans l’exemple de la musique suivante : 2h 2h (20) 4h 3h. « 2h 2h » donnent les deux dernières performances du cheval. Comme elles ont eu lieu lors de l’année en cours, cette année n’est pas mentionnée. Le reste de la suite se trouvant après la parenthèse donne le palmarès de 2020.
  • Les lettres :
    Placée entre deux chiffres, une lettre va indiquer dans quel type de course un cheval a couru.
    Pour les galopeurs :
    s : steeple-chase (obstacles)
    c : cross-country (obstacles)
    h : haies (obstacles)
    p : course de plat pur
    Pour les trotteurs :
    a : trot attelé
    m : trot monté

Si la lettre remplace un chiffre, elle indique un événement :
D : le cheval a été disqualifié pour allures irrégulières (courses de trot) c'est à dire DAI (Disqualifié pour Allure Irrégulière).
T ou Tbé : le cheval ou le jockey est tombé. Généralement en courses d’obstacles, possible aussi sur une course de plat ou de trot (mais c'est beaucoup plus rare).
A ou Arr : le cheval a été arrêté par le jockey pendant la course (plus courant sur les parcours d’obstacles).
Ret ou R : le cheval a été rétrogradé de sa place (généralement après enquête).
Dpag : le cheval a été disqualifié pour avoir passé le poteau au galop (courses de trot).

Comment calculer la musique ?

Vous avez maintenant la signification des abréviations que vous pouvez trouver dans la musique d’un cheval. Voici quelques exemples de partitions pour vous aider concrètement à mieux les comprendre.

  • Musique d’un galopeur en course de plat : 6p 0p 2p 4p
    Cette musique indique que le cheval a réalisé uniquement des courses de plat. Il a terminé en 6e place lors de sa dernière course. Non placé sur l’avant-dernière, il est arrivé 2e sur la précédente et 4e sur celle d’avant.
  • Musique d’un galopeur en course d’obstacles : 4s 0h (20) 7h 6h
    Cette musique est celle d’un cheval qui est arrivé 4e sur sa dernière course en steeple-chase (s). Ses précédentes courses étaient des courses de haies (h), dont deux ont eu lieu en 2020. À ces courses de haies, il a été non placé lors de la plus récente. Et il est arrivé 7e et 6e auparavant.
  • Musique d’un trotteur : 1a Da 4m 7a 6m
    Cette musique présente un cheval qui a alterné les courses de trot attelé (a) et de trot monté (m). Il est arrivé 1er lors de sa dernière course et a été disqualifié à l’avant-dernière (D). Il est arrivé 4e à la course d’avant, puis 7e et 6e sur les courses précédentes.

A partir de l'historique de course d'un cheval il vous est donc parfaitement possible maintenant de calculer la musique d'un cheval de courses.

Comment utiliser la musique pour faire un pronostic ?

Pour comprendre comment faire un pronostic en se basant sur la musique d'un cheval il faut dans un premier temps comprendre les limites de la musique et ne pas lui faire dire ce qu'elle ne dit pas.
La musique vous donne les résultats des 10 dernières courses d'un cheval, sa position à l'arrivée et c'est tout ! Vous n'avez aucune autre information sur la course en elle-même si vous ne consultez que la musique, et c'est très dangereux de tirer des conclusions uniquement là dessus et nous allons vous expliquer pourquoi.

Imaginons la musique suivante : 0p 0p 8p 7p 9p 0p
Vous allez me dire que le cheval est mauvais et qu'il vaut mieux l'écarter de votre sélection pour sa course du jour. Oui mais si on vous dit qu'aujourd'hui il va courir pour la première fois déferré des 4, vous le laissez toujours sur la touche ? La musique ne vous dit rien sur les équipements du cheval lors de ces courses précédentes or les fers où les œillères ont une incidence non négligeable sur le comportement d'un cheval.

Autre exemple : 1a 3a 2a 4a 3a
Super le cheval termine quasiment toutes ces courses dans les trois, il fera une base solide dans la course du jour. Sauf que ce que ne vous dit pas la musique, c'est que ce partant n'a jamais fait de courses de plus de 8 partants. Avec aussi peu d'adversaire, il est évidemment nettement plus facile d'afficher une belle musique. La musique ne vous donne pas le nombre de partants dans les courses, ce qui est un élément primordial pour évaluer les performances d'un cheval.

Dernier exemple pour vous faire toucher du doigt les limites de la musique : 3a Da 7a Da 0a Da
Gros problème de comportement pour ce cheval, dans la moitié de ces courses il termine DAI, c'est pas un bon cheval. Et si on vous dit maintenant que lors de sa dernière course il a changé de jockey et qu'aujourd'hui il recourt avec le jockey de sa dernière course ? La musique ne vous dit rien sur les changements de jockey / driver, pourtant c'est aussi un critère très important : certains duo cheval / jockey sont incompatibles et ne fonctionneront pas.

Vous l'aurez donc compris, la musique a elle seul ne doit pas être utilisée pour faire un bon pronostic. Au mieux elle vous permet d'avoir une visibilité sur la carrière d'un cheval mais rien d'autre. Parier sur un cheval en se basant simplement sur sa musique revient à jouer au loto, ça peut être amusant, c'est facile et ne demande aucune connaissance dans l'univers des courses, mais ce qui est sûr c'est que ça n'est absolument pas rentable. Nous vous recommandons donc vivement d'éviter toutes les stratégies et autres méthodes que vous pouvez trouver dans les méandres du web et qui ne s'appuient uniquement que sur la musique du cheval.

Musique du jockey ? Musique de l'entraîneur ?

Même si moins connues, ces types de musique existent. Comme vous l'aurez compris si vous avez lu attentivement cette article, ces musiques sont encore moins pertinentes que celle du cheval, pour la simple et bonne raison qu'un jockey cours avec beaucoup de chevaux différent dans une même journée, il ne courra donc pas qu'avec des bons chevaux ce qui affectera donc nécessairement sa musique. Idem pour l'entraîneur qui n'a pas sous sa garde qu'un seul cheval mais des dizaines.

Sur ce thème :
Analysez les jockeys pour faire votre prono.
Le rôle de l'entraîneur au pmu : classement des meilleurs entraîneurs par discipline
Déchiffrer les caractéristiques des chevaux pour un pronostic gagnant